Face au Deuil, Ne restez pas seul

Pour Parler, pour échanger, pour parvenir à échanger, rendez vous à nos Cafés Deuil.

Un café deuil, c’est quoi ?

Le concept de café deuil, originaire de Suisse (début des années 2000), a été adopté jusqu’à Los Angeles, Québec, Bruxelles, Londres, Berlin, Paris… et Lille.

Il s’agit d’un moment de rencontre où chacun peut venir en confiance partager ce qu’il/elle vit ou a vécu à la suite de la perte d’un être cher.

Avec qui ?

Deux bénévoles expérimenté.e.s de l’association VSD 5962 formé.e.s à l’animation de café deuil et à l’écoute et l’accompagnement des endeuillé.e.s. 

Les « règles » :

Chacun.e a la liberté totale de parler ou de se taire.

On n'a pas besoin de donner son nom, ni de s'identifier.

Une écoute respectueuse des autres est demandée.

Personne ne donne de leçon à personne.

Personne ne juge personne.

Chacun parle de son vécu plutôt que du vécu des autres ou de théories.

La confidentialité est garantie.

Ça sert à quoi ?

À offrir un lieu de parole où se crée un climat de confiance et d’entraide tel que l'on peut mettre des mots sur l'indicible, sur ce que l'on n'ose pas dire, sur ce que les proches ne veulent pas ou plus écouter.

À offrir un espace pour se dire, écouter les autres, donner la possibilité de laisser résonner en soi la peine de l'autre et permettre l'empathie et la compassion.

À parler du défunt, se situer face à lui, dire ce qui s'est passé lors du décès et du deuil.

À réaliser que son vécu personnel est partagé par d'autres qui traversent aussi l'expérience du deuil.

Ce qu’en disent des participant.e.s :

« J'ai réalisé que j'étais normal. »

« Une si grande confiance s’est installée que j’ai parlé alors que je n’étais venu que pour écouter. »

« Cela m'a fait du bien de pouvoir dire des choses que je n'avais jamais dites. »

« J'ai senti tellement de soutien.  Je n'aurais jamais imaginé que l'on m'écoute comme ça ! »

« Je me suis sentie très proche des autres. »

« Cela m'a redonné du courage d'entendre ce que d'autres personnes avaient vécu. »

« Je me suis sentie moins seule avec mon chagrin. »

 

Cafés Deuil organisés par VSD5962:

En 2017:

- Café Deuil le 4 avril à Lille III

- Café Deuil le jeudi 30 mars à l'EDHEC

- Café Deuil le jeudi 9 février à Lille III

 

En 2016:

- Café Deuil le jeudi 1er décembre 2016 à l'EDHEC 

Avant 2016:

- Café Deuil - 6 oct 2011 au café citoyen à Lille.

Quelques retours sur le premier Café deuil à Lille du 6 octobre 2011

Il a eu lieu le 6 octobre 2011 au café citoyen, en plein cœur de Lille, animé par Maryse Lepan et moi même..

L'information a été largement faite au cœur des écoles et des universités toutes proches, notre désir étant de pouvoir atteindre et sensibiliser les jeunes touchés par le deuil.

Merci à tous les bénévoles qui ont alerté aussi leur réseau.

Nous n'avons finalement pas eu de jeunes étudiants.... 9 personnes sont venues suite à l'information extérieure (affiche, bouche à oreille.....) et une personne présente dans le café est venue nous rejoindre.

C'est avec un peu de fébrilité mais aussi beaucoup de confiance entre nous 2 que nous avons accueilli 10 personnes ce soir là pendant 2 heures

Ce fut une belle expérience tant sur le plan de l'accompagnement des personnes que sur celui de notre co-animation.

Le lieu du café impose de nouveaux ajustements...C'est une animation de groupe dans un lieu extérieur, dans un créneau horaire déterminé mais sans exigence de ponctualité..., ce qui veut dire qu' il n'y a pas la sécurité du cadre du local et des heures fixes de début et fin de groupe acceptées par tous les participants

Dans le café deuil il y a en effet continuellement l'accueil de l'imprévu. les gens vont-ils venir? Combien? A quel moment? Et comment accueillir chacun le mieux possible ... tout en permettant le bon déroulement du groupe avec les premiers arrivants...

Cela implique la claire répartition du rôle de chacun des animateurs ... Celui qui mène le groupe devient le leader de l'animation. et celui qui accueille, est plus attentif au non verbal.

Autant de découvertes et d'expériences à vivre pour intégrer véritablement que c'est un groupe d'entraide "autre" avec des modalités différentes de celles que nous connaissons dans nos groupes fermés...Mais ce premier pas nous donne à penser qu' aller à la rencontre des personnes en deuil à l'extérieur est surement aujourd'hui plein de sens pour nous, bénévoles .

NB: affiche du café deuil affiche du café Deuil organisé par VSD592 en 2011

Françoise FILLIETTE

Partager

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.